MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS!

3 05 2007

Dans un article de son magasine trimestriel no 73, Greenpeace s’interroge enfin sur la toxicité de la cargaison de l’Erika.

Rappelons qu’à l’époque ( courant janvier 2000 ), Bernard TAILLEZ ( laboratoire ANALYTIKA ) avait fait appel à Bruno REBELLE, ex directeur de GREENPEACE.

Il s’agissait de réaliser des prélèvements afin de procéder à des analyses chimiques, ANALYTIKA assuarant bénévolement celles-ci.

Bernard TAILLEZ attend toujours la réponse…

A l’occasion de la création de l’A.B.E ( mars 2000 ), et du débat ouvert sur les riques encourus par les bénévoles, GREENPEACE a joué le grand absent… pour ne pas gener Dominique VOYNET, Ministre de l’environnement durant cette période ( ? ).


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire